21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Mali : Après la France, l’Allemagne retire ses troupes de la Minusca

Le gouvernement Allemand a annoncé le 03 mai qu’il retirerait ses troupes engagées dans la mission des casques bleus Minusca au Mali d’ici mai 2024 en raison des tensions avec le pouvoir en place.

Lors de son récent conseil des ministres, le gouvernement d’Olaf Scholz a confirmé dans un communiqué que les soldats allemands de la Bundeswehr quitteraient progressivement le pays dans les douze mois à venir.

Un retrait pourtant annoncé par Berlin en fin 2022

Pour Berlin, les conditions ne sont plus remplies pour continuer à participer à la Minusca, à laquelle l’Allemagne participe depuis 2013.

Il faut souligner que la raison d’être de la présence des forces armées étrangères dans le pays tient au fait que le Mali est en proie à la propagation djihadiste et aux violences de toutes sortes depuis le déclenchement des rébellions dans le nord du pays en 2012. C’est la raison pour laquelle l’ONU a envoyé dans le pays une mission (MINUSCA). C’est ce qui justifie la présence des soldats allemands dans le pays. La ministre des Affaires étrangères allemand, Annalena Baerbock, l’avait si bien mentionné dans son communiqué du 03 mai dernier : “Que nous le voulions ou non, ce qui se passe dans le Sahel nous affecte”.
Il est à relever que la Minusca, avec environ 12.000 soldats déployés au Mali, est la mission de l’ONU ayant subi le plus de pertes dans le monde ces dernières années. Depuis sa création en 2013, environ 185 soldats sont morts sur les terrains de combat.

La lutte contre les Jihadismes au Mali : Cheval de bataille du nouveau gouvernement en place

Le Mali, depuis l’arrivée au pouvoir d’Assimi Goita est lancé dans une dynamique de prise en main de ses affaires internes. C’est dans cette logique que les forces armées étrangères installées dans le pays avaient été sommées de libérer le plancher avec une emphase mise sur la France.

Les dispositions de la charte universelle des Droits de l’Homme et d’autres textes internationaux à savoir : La non-ingérence dans les affaires internes des Etats ; le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et bien d’autres sont longtemps restés des slogans vides encore plus pour certains Etats africains.

L’éveil des consciences en Afrique de l’Ouest et la multipolarisation du monde prônée par la Russie est venue renverser cette tendance. L’on observe depuis quelques temps des retraits des soldats étrangers de certains pays africains à l’instar du Mali, la Guinée et le Burkina Faso; pays résolus à prendre leur destin en main.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes