21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

20 mai 2023 : Les préparatifs s’accélèrent.

A deux semaines de la célébration de la 51è fête nationale de l’Unité le 20 mai 2023, les préparatifs à la grande parade du défilé s’intensifient dans les dix régions avec en première ligne, les forces de défense et de sécurité.

C’est un vent de fête, un vent de célébration qui s’empare de la cité capitale yaoundé dépuis quelques jours déjà. Les axes barrés, la marche piétonne au grand rendez-vous. Les éléments des forces de défense et de sécurité harmonisent le pas pour le grand défilé du 20 mai prochain, marquant la célébration de la 51è édition de la fête nationale de l’Unité. Un grand moment de communion, de partage et valorisation voire d’exaltation du vivre ensemble camerounais effectif depuis 1972.

Défilé militaire au boulevard du mai à Yaoundé

« Forces de défense et peuple camerounais , en symbiose pour la sauvegarde de la paix et de l’unité nationale, socle d’un Cameroun fort et prospère ». c’est sous ce thème, dévoilé par le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, que sera célébrée cette autre édition de la fête nationale. Un choix, mieux un thème qui met en exergue le couple armée nation dans la nécessité d’une symbiose, d’un mélange, d’une collaboration pour relever ensemble les défis de la paix, une paix à sauvegarder et une unité nationale à promouvoir et à conserver, tout ceci pour bâtir les fondations d’un pays fort et prospère.

En cette année 2023 où les défis sécuritaires demeurent constant dans les parties anglophones du pays, à l’extrême-nord et à l’Est. Le Cameroun connait une nouvelle forme d’insécurité endogène caractérisée par des agressions et des assassinats de toutes de sortes. Entre le mois de mars et de celui de mai courant, plus de 10 assassinats ont été enregistrés dans la seule ville de Yaoundé, la palme d’or, si ça en est une, revenant à la ville de Nanga Eboko où toute une famille de 6 personnes, y compris des enfants, avait été assassinée. Des actes qui mettent à mal le vivre ensemble et l’unité nationale.

A côté de cela, l’on observe depuis quelques mois voire quelques années, l’expansion d’un sentiment de rejet, un certain repli identitaire semblable au rejet d’autrui. Des attitudes à bannir dans une nation dont le développement et l’unité devraient en être les maitres mots.
Que cette célébration de la 51è édition de la fête nationale de l’unité vienne renforcer ce sentiment commun d’appartenir à un ensemble, à une nation, à un peuple. Le Cameroun !!!

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes