21.7 C
Yaoundé
samedi, 22 juin 2024

Missile hypersonique Fattah : L’Iran déploie sa nouvelle force de frappe

Le missile hypersonique « Fattah », nouvellement mis sur pied et le premier du genre, a été dévoilé le mardi 6 juin en présence du président iranien Ebrahim Raïssi.

Cette arme à destruction massive a une portée de 1 400 kilomètres. Conçu avec la capacité de percer tous les boucliers antimissiles et de les détruire. En effet, le missile doté de guidage de précision, présente également une excellente maniabilité et une capacité furtive à traverser les systèmes radars.

En plus, grâce à son propulseur à combustible solide à buse mobile de deuxième étage, ce missile tactique est capable d’atteindre des vitesses très élevées et d’effectuer diverses manœuvres à l’intérieur et à l’extérieur de l’atmosphère terrestre afin de vaincre tous les types de systèmes de défense aérienne ennemis. Sa vitesse avant d’atteindre la cible est de Mach 13-15.

Il faut souligner qu’en novembre dernier, le commandant de la Force aérospatiale du CGRI, le général Hajizadeh avait annoncé la construction d’un missile balistique hypersonique en marge de la cérémonie qui marquait l’anniversaire du martyre du général Tehrani Moghadam, déclarant que « ce missile a une vitesse élevée et peut manœuvrer dans et hors de l’atmosphère ».

Une invention qui pourrait inquiéter l’Occident

L’Iran pourrait s’avérer dangereux dès lors qu’il est désormais en possession d’une telle arme. En effet, avec ce missile balistique hypersonique de production nationale, Téhéran devient une destination avec laquelle il faut négocier d’égale à égale. L’Iran s’inscrit désormais dans la logique d’équilibre de la terreur avec les autres puissance mondiale et désormais capable de faire entendre sa voix.

La crainte longtemps exprimées autour de l’exploitation de l’uranium par l’Iran a finalement abouti à création de l’arme tant redouter. La multipolarisation du monde ne fait que s’enraciner avec le souci manifeste des Etats d’entretenir avec les autres pays des relations d’égale en égale. Ceci sur les plans économiques, militaires et autres.

Bien que la détention d’arme nucléaire constitue un danger pour les autres Etats, elle est sans doute un moyen fort d’intimidation dont les puissances du monde ont utilisé pendant longtemps pour assujettir les pays faibles et étendre leur influence.  Pour preuve, le monde assiste à nos jours à une neutralisation des forces entre les superpuissances dans le cadre de la crise russo-ukrainienne.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes