24.7 C
Yaoundé
jeudi, 20 juin 2024

Politique : L’UNDC appelle à de << véritables élections >> présidentielles en 2025.

À moins de deux ans des prochaines élections présidentielles, et au moment où des candidatures réelles ou fabriquées apparaissent à tout bout, Dalami Abdoulmoumi, le président national de l’Union Nationale Démocratique Camerounaise (UNDP) appelle à une élection du ” peuple ” en 2025.

 

À dix sept mois de 2025, année normalement électorale au Cameroun avec le triple scrutin législatif, municipal et surtout présidentiel, les signes avant coureurs d’un challenge jamais observé pour le fauteuil présidentiel sont visibles à travers les déclarations de candidatures dans les réseaux sociaux et des plateaux de télévision.

Gilbert Baongla, Jean Blaise Gwet, Aboubacar Sidiki pour ne citer que ces noms là se lancent dans la course au fauteuil présidentiel dans un univers politique assez trouble et où le mystère plane encore sur la candidature le moment venu du Président Paul BIYA, Président national du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) et Président de la République depuis 41 ans et dont l’appel à candidature est lancé par certains apparatchiks assoiffés de pouvoir, tout ceci accompagné par des appels et des soupçons de candidature du fils aîné de Paul BIYA, Franck Emmanuel Biya.


Face à tout ce tohu-bohu politique entre agitateurs, vagabonds politiques et animateurs de la galerie pour créer la distraction, Dalami Abdoulmoumi, premier candidat déclaré à l’élection présidentielle et président de l’UNDC appelle à l’organisation d’un scrutin au service du peuple et non l’organisation d’un rendez-vous de copains pour tromper les camerounais : << 2025 n’est pas une date pour l’élection présidentielle au Cameroun, c’est une date pour renouveler les tromperies envers les camerounais… On continue à nous maintenir dans un système qu’on a vu dans des Républiques qui n’existent plus, il faut que cela change >>. L’homme politique convoque un changement de régime pour que la victoire revienne au << peuple >>.

Tout compte fait, la course à la présidentielle de 2025 ( sauf changement de calendrier ) est déjà lancée en attendant le jour J et le dépôt réel des candidatures selon les règles et conditions prescrites par la loi.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes