22.2 C
Yaoundé
dimanche, 23 juin 2024

Sommet des BRICS : Emmanuel Macron persona non grata

Le gouvernement sud-africain a rejeté la demande d’invitation adressée par le président français pour assister au prochain sommet des BRICS prévu du 22 au 24 Août prochain à Johannesburg.

À deux semaines de la tenue du sommet des BRICS ( Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) prévu cette fin du mois d’Août en Afrique du Sud, la décision prise par le gouvernement de Pretoria à travers le ministère Sud africain des Affaires étrangères de refuser d’accorder l’invitation à ce sommet au président français ne reste pas sans commentaire. Emmanuel Macron est tout simplement persona non grata aux BRICS.

Le président français avait fait part de sa volonté de participer au sommet des BRICS au milieu de ses pays aux économies émergentes mais Naledi Pandor la cheffe de la diplomatie sud africaine n’a pas inscrit le nom d’Emmanuel Macron sur la liste des invités.
Par contre, et selon la diplomate sud africaine, 67 leaders des pays africains et des pays du Sud seront présents à ce sommet.
En œuvrant de toutes ses forces pour que le Président russe Vladimir Poutine ne soit pas présent à ce sommet à cause d’un mandat d’arrêt contre lui émis par la Cour Pénale Internationale (CPI), le président français avait oublié que le fouet pouvait se retourner contre lui.

En effet, il regardera certainement avec grand intérêt à la télé ce sommet dont l’ampleur et la réussite vont déjà au delà des attentes.
Selon la ministre sud africaine des Affaires étrangères Nalidi Pandor, 23 pays ont exprimé leur volonté de rejoindre les BRICS << Nous avons reçu des manifestations officielles d’intérêt de la part des dirigeants de 23 pays pour rejoindre les BRICS et encore plus de demandes informelles d’opportunités d’adhésion >> a déclaré Pandor. Parmi les candidats figurent l’Algérie, l’Argentine, le Bangladesh, Bahreïn, la Biélorussie, la Bolivie, Cuba, l’Égypte, l’Éthiopie, le Honduras, l’Indonésie, l’Iran, le Kazakhstan, le Koweït, le Maroc, le Nigeria, la Palestine, l’Arabie saoudite, le Sénégal, la Thaïlande, les Émirats arabes unis, le Venezuela et le Viêt Nam.

Naledi Pandor, Ministre sud-africain des affaires étrangères

Le chef du ministère sud-africain des Affaires étrangères a ajouté qu’un tel intérêt confirme le statut du syndicat en tant qu’organisation avancée défendant les intérêts des pays du Sud. En rappel, le sommet des BRICS se tiendra à Johannesburg du 22 au 24 août 2023.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes