21.6 C
Yaoundé
dimanche, 16 juin 2024

Culture : Le cinéma cubain honoré à l’UNESCO

Des affiches de cinéma cubain ont été inscrits sur la liste “Mémoire du monde” de l’UNESCO” dans l’optique de préserver le patrimoine documentaire du Monde.

Ces affiches témoignent de l’évolution de la sérigraphie cubaine. Un exemple qui devrait suivre les pays africains où l’on retrouve de nombreux artistes pétris de talents mais qui sombrent dans la production des mêmes contenus sans toutefois innover dans leur métier. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de cette chute notamment le manque du matériel, de financement, les difficultés d’accès aux informations pour protéger leurs idées de projets. Toutes ces difficultés empêchent ces talentueux artistes africains d’ hisser haut le cinéma africain.

A Cuba, la collection de sérigraphies d’affiches de films cubains n’a plus de secret pour Sara Vega, graphiste à la Cinémathèque de La Havane. Colorées, abstraites, pop ou comiques, il y en a pour tous les goûts, explique-t-elle : “c’est une collection qui rassemble des affiches de films de tous les genres et de toutes les régions du monde. Il y a des posters de films du Japon, de Chine, d’Egypte, et de Suède. Il y a des films importants, d’autres qui le sont moins, des affiches socialistes, capitalistes et, bien sûr, cubaines”.

Pour Nelson Ponce, spécialisé en design, “ces affiches sont une mine d’or :” Cette reconnaissance (par l’UNESCO) il est question d’inspirer les nouvelles générations qui travaillent déjà dans les médias, le numérique, ou encore les réseaux sociaux. Mais je crois que ces affiches ont des valeurs qui peuvent être adaptées aux médias, comme l’ingéniosité, la qualité graphique, et certaines caractéristiques qui peuvent être ravivées dans le contexte contemporain, je pense que les jeunes devraient intégrer ce savoir.” A t-il décrit.

L’inscription au patrimoine mondial de l’humanité de cette collection est une reconnaissance du travail des dessinateurs qui ont participés à la promotion du cinéma cubain et étranger, de ses festivals, de ses rétrospectives et de ses expositions. Cette reconnaissance de l’UNESCO est un appel fort pour les pays africains qui doivent repenser leurs œuvres d’art, ,proposer des projets de plus en plus innovants, des réalisations qui sortent du classique .Les décideurs doivent mettre en place des stratégies en vue de dénicher très tôt les jeunes talents qui se verront encadrer pour être des acteurs majeurs pour l’éclosion du cinéma africain.

Par Raissa Fouda

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes