22.8 C
Yaoundé
jeudi, 13 juin 2024

Football : Le TAS adoube Samuel Eto’o comme président de la Fecafoot.

Le 15 août 2023 a marqué de son empreinte dans le football camerounais, le Tribunal Arbitral du Sport (Tas) à rendu public un ensemble de décisions dans l’affaire qui opposait le président de la Fecafoot Samuel Eto’o à Guibaï Gatama et cie. Parmi ses sentences certaines sont en faveur de l’exécutif de Tsinga qui peut continuer sereinement le chantier de la reconstruction du football camerounais.

LA FECAFOOT LAISSE DES PLUMES.

Dans cette bataille juridique qui a tenu en haleine le mouvement footballistique camerounais et de la société toute entière, car une des décisions pouvait révoquer le président de l’instance faîtière du football, la Fecafoot reste solide et son chef, même s’il à pris quelques coups au passage, conserve son trône durement acquis le 11 décembre 2021.

SEF inébranlable poursuit donc avec assurance un chemin, dont les jeux de la francophonie ont produit les premiers fruits. Cependant, elle (FECAFOOT) devra verser 3 000 francs Suisses à Guibaï Gatama principal plaignant dans cette affaire. Si le préjudice est plus pécunier qu’autre chose, le football camerounais continue de se jouer à Lausanne en Suisse. Dans les autres décisions, l’on peut citer le maintien de la commission fédérale d’homologation et de discipline de la Fecafoot qui homologue les championnats élite one et two de la saison 2021/2022, les sanction contre la Panthère sportive du Ndé sont maintenues.

Samuel Eto’o, droit dans ses bottes

Ces dernières heures ont été terrible pour le meilleur buteur de l’histoire de la CAN, entre les décisions du TAS, la possible ouverture d’une enquête sur d’éventuelles trucages de matches et l’implication de Samuel Eto’o par la CAF, les lynchages médiatiques, le président de la Fecafoot convaincue du bien fondé de ses actions et surtout de l’atteinte des objectifs qu’il s’est fixés pour le développement du football, reste serein. Apparu tout souriant après la réception des héros de Kinshasa auteurs d’une prestation remarquée, le président est, plus jamais, tourné vers la modernisation et la professionnalisation du football camerounais observable à travers les recommandations aux clubs désireux prendre part aux championnats de première et deuxième divisions. Convaincu de sa démarche, Eto’o n’ a prêté aucune oreille à ses détracteurs qui exultent de l’enquête de la CAF ou encore des décisions venues du Tas, comme quoi peu importe l’agitation autour, le football camerounais se construira avec cet exécutif.

Par José LELE

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest Articles

La CREME HEBDO Would you like to receive notifications on latest updates ? No Yes